Actualités

Scolarisation

Notre projet de parrainage de scolarité pour des fillettes de familles très pauvres a pu aboutir favorablement.

Nos amis sur place ont eu la tâche difficile de choisir 5 familles dont les fillettes pourront bénéficier d’une inscription à l’école pour la rentrée prochaine.

De notre part, il a fallu pas mal de démarches auprès des religieuses de Saint Vincent de Paul pour avoir leur accord car les demandes d’entrée dans leur école du Caire est bien supérieure à leur capacité d’accueil.

D’autre parte nous allons parrainer un petit garçon à la demande de nos amis. Il sera scolarisé dans l’école du quartier, créée par Soeur Emmanuelle.

Le nouveau jardin d’enfants

Des changements pour LE JARDIN D’ENFANTS. Pour des questions de sécurité, l’état exige que le jardin d’enfants émigre au rez-de chaussée…avec la cuisine. Il a donc fallu préparer le changement de niveau! Les peintures ont été faites, les classes ont été décorées; la plomberie a été refaite et les installations sanitaires adaptées aux petits ont été posées

Les travaux sont terminés et les enfants sont maintenant dans leurs nouvelles classes .


Nouvelles du Caire

Marie France, Vice Présidente de l’association est actuellement au Caire. Une première réunion avec nos partenaires a eu lieu pour faire le point des projets…Nos amis sont très actifs.

Le jardin d’enfants était logé au 1er étage du bâtiment. Sur demande du gouvernement, pour des raisons de sécurité, il va être déménagé au rez de chaussée. Les travaux sont en cours.

Les cours d’alphabétisation : 4 femmes ont passé avec succès l’examen d’état. Nos amis cherchent activement un autre lieu, pour ouvrir un cours supplémentaire.

Les micro-crédits: Il y a en a 15 en cours en ce moment au taux de 5%. Ils sont suivis par Rizq et Shehata. (Les taux pratiqués ailleurs peuvent aller jusqu’à 25%.)

La scolarité des fillettes. Marie France est allée, avec Shehata et Risq à l’école St Vincent de Paul pour voir les possibilités d’inscription de 4 fillettes. Ils ont proposé aussi l’inscription d’un petit garçon dans une autre école. A suivre…

Dans notre prochain bulletin nous donnerons des informations plus complètes.

Espace de jeux

Un espace de jeux est en cours de préparation pour le jardin d’enfants.

Le local était à l’abandon. Il est situé sur le terrain de tri et de recyclage, près du bâtiment où se trouve le jardin d’enfants. Il demande des travaux de maçonnerie, de la peinture et la pose d’un sol adapté. Des jeux ont été achetés : toboggans, balançoires etc..

Romani suit le chantier

Rentrée 2019

Scolarisation des fillettes

Dans les familles pauvres, si on ne peut pas payer l’école, ce sont les garçons qui iront en priorité. A la demande de nos amis, l’association va parrainer 4 ou 5 fillettes, en payant leur scolarité à la rentrée 2019.



Alphabétisation

Au départ, l’idée était de proposer des cours d’alphabétisation, rue par rue, pour essayer de toucher le maximun d’adultes.

Malheureusement, nos amis n’ont pas trouvé de local dans la 1ère rue choisie. Dans une paroisse, ils ont pu louer une salle et des cours sont proposés aux habitants du quartier. Les personnes qui sont intéressées, sont d’âges très divers. Il y a des mères de familles, des ados, garçons et filles, et de jeunes enfants.

Il y a 2 cours par semaine, de 2h chacun, animés par 2 monitrices diplômées.

Le jardin d’enfants

Le jardin d’enfants de l’association des Chiffonniers du Moqattam est situé dans un bâtiment sur un terrain où il y a plusieurs activités: traitement et recyclage du plastique. beaucoup de bruit et de poussière…

Une petite cuisine a été créée pour confectionner un petit déjeuner pour les enfants.

Une nouvelle classe a été ouverte, du matériel pédagogique acheté et le petit déjeuner est servi dans les classes faute de local adapté.

Micro-crédits

De sa propre initiative, un de nos responsables sur place avait réuni une somme d’argent avec ses voisins pour permettre a une famille d’acheter une charrette pour travailler. L’idée est venue de constituer un petit capital pour permettre de faire d’autres micro-crédits. Jusqu’à présent, 8 micro-crédits ont été accordés, 2 sont remboursés intégralement et 1 seule personne a un peu de mal à tenir ses engagements. C’est un grand service, très utile mais qui demande de la part des responsables beaucoup de discernement dans les choix des bénéficiaires qui est fait en concertation par les 3 responsables des projets