Voyage au Caire


Événement! ce 15 janvier, Elisabeth, Romani, Shehata, Risk et moi, nous sommes retrouvés pour un temps exceptionnel au Mokattam! ...Le Mokattam, colline qui domine la capitale, occupée en partie par les zabbalins ..ils y ont construit leurs maisons, leurs magasins, charrettes et camions sillonnent un labyrinthe  de rues et ruelles..ils y amènent les ordures, les trient, les recyclent..Boutiques, écoles, associations diverses, églises et mosquées se côtoient dans cet espace si particulier et si attachant.

Ce 15 janvier, une halte à l'entrée du Mokattam où m'attendent Elisabeth et Romani pour me montrer le petit jardin d'enfants qu'EDZaCaire va soutenir en lien avec l'Association des Zabbalins à laquelle appartiennent Romani et Rizq. Nous allons aider à une meilleure qualité de vie pour les enfants accueillis (petite aire de jeux à l'extérieur) , achat de berceaux et literies pour recevoir des nourrissons et petit déjeuner pour tous les enfants.

Ensuite, nous continuons notre route pour rencontrer Risk et Shehata. Nous faisons le point sur les responsabilités et les activités de chacun et traçons ensemble les projets.
Romani garde la responsabilité de suivre ce qui se vit au jardin d'enfants, fera les commandes de berceaux et de jeux et supervisera l'aménagement de la petite cour de récréation.
Risk présente le démarrage des micro-crédits; il nous précise qu'il ne prend aucune décision sans en référer à Romani et Shehata. Il présente aussi les documents qu'il utilise pour suivre les remboursements. Déjà de nouveaux micro-crédits ont démarré.


Le projet de Shehata est lui aussi déjà entamé : l'alphabétisation ..enjeu fondamental . Projet qui s'adresse aux femmes et aux "décrocheurs". Pour encourager les apprenants et les aider à durer dans le temps, il envisage d'offrir de petits cadeaux.

Ensemble, nous pensons aussi à ouvrir de nouvelles pistes et être présents sur d'autres bidonvilles de zabbalins complètement isolés et ignorés. Romani pense à Hélouan (grande banlieue industrielle au sud du Caire) Il se propose de contacter un ami zabbalin et l'Eglise du lieu à laquelle nous pourrions louer un local.Aux zabbalins d'Hélouan de nous dire leurs besoins et leurs priorités.

La soirée s'est terminée chez Shehata où Elisabeth et moi avons partagé un délicieux repas préparé par Samiha .

 

                                                                 Marie-France (Vice Présidente)